Historique

Historique des orthèses plantaires

Les orthèses plantaires ou semelles orthopédiques, étaient traditionnellement fabriquées avec du cuir, du liège et de la mousse d'après une empreinte réalisée sur une simple feuille de papier.
Ce procédé obligeait donc l'emploi de matériaux mous et donc peu efficaces pour que l'orthèse soit supportée par le patient.
Fin des années 80, de nouvelles  techniques ont vu le jour :

Le podomètre électronique :
Permet à partir d'une plateforme reliée à un ordinateur de numériser l'empreinte et donc de quantifier avec précision les pressions et les surfaces d'appuis du pied

La machine à thermoformer : 
Permet de réaliser rapidement un moulage du pied très précis et d'obtenir ainsi une empreinte en trois dimensions.

Les matériaux thermoformables :
Permettent, quand ils sont chauffés, de réaliser directement sur le patient, à l'aide d'un machine à thermoformer, une ébauche d'orthèse plantaire qui correspond parfaitement à la forme du pied dans la position corrigée.

 

 

Empreinte au baropodomètre

Le moulage avec la machine à thermoformer

Les empreintes en 3D

Cette machine à thermoformer est constituée de deux poches contenant des micro-billes qui sont plus fine que du talc.

Pour chaque poche, une pompe à vide va permettre de durcir l'empreinte du pied.

Le moulage sera réalisé deux fois consécutives avec les deux poches qui peuvent se superposer l'une sur l'autre afin d'obtenir un plus grand relief et une meilleure précision.

Il sera demandé au patient de corriger la déviation des ses pieds pour obtenir une empreinte dans la bonne position.

 

 

Le thermoformage de la semelle

 

 

Une ébauche de semelle en résine préalablement chauffée est déposée au fond de l'empreinte et le patient vient remettre ses pieds  dessus afin que la résine épouse parfaitement la forme de son pied.

La machine à thermoformer

La semelle thermoformée en résine

La précision du moulage obtenu par la technique du thermoformage permet d'utiliser des matériaux beaucoup plus rigides, qui permettent un bon soutien, une meilleure correction.

Les orthèses sont alors bien mieux supportées par le patient car parfaitement adaptées à la forme de ses pieds.


La résine thermoformable possède de nombreuses propriétés très intéressantes pour la réalisation des orthèses plantaires. : elle est fine, solide, légère, elle résiste à l'eau et est très rigide.

Semelle orthopédique thermoformée en résine

Semelles thermoformées en résine renforcées

P1010048

 

 

 

L'orthèse est renforcée par une seconde couche de résine et recouverte  de mousse ou d'un matériau plus fin si nécessaire.

 

Des semelles thermoformées en couleurs

P1010021

 

 

 

Il existe 6 couleurs différentes  et 4 épaisseurs de recouvrement afin que les orthèses plantaires puissent s'adapter dans tous les types de chaussures.

 

Des semelles pour le sport

 

  

Il est ainsi possible des réaliser des semelles qui sont adaptées aux escarpins, aux chaussures de randonnées ou aux chaussures de sport.

Les semelles pour la course à pied ou pour le sport en général sont également réalisées en résine, pour un meilleur maintien du pied et une plus grande résistance.

Elles sont recouvertes d'une couche de mousse de 4 mm d'épaisseur pour un plus grand confort.

Ces semelles viennent en remplacement de la semelle d'origine de la chaussure de sport

Semelles thermoformées pour la course à pied

Les 1/2 semelles

Semelle orthopédique thermoformée en résine pour escarpin

 

 

 

Il est aussi possible de réaliser des demi semelles; la partie avant de la semelle est supprimée pour prendre moins de place dans la chaussure, ce qui est souvent indispensable dans les chaussures de femmes.

Date de dernière mise à jour : 12/02/2014